Welcome to ASSOCIATION SJKB. Le site officiel de la Lutte contre la cécité. Ce site bénéficie de l'audio description pour faciliter l'accès aux informations. Pour activer l'option il vous suffit de sélectionner un texte en double clic, puis sélectionnez le contenu. Cliquez ensuite sur le bouton de l'audio description pour lancer la lecture. Vous pouvez également activer l'option accessibilité par le bouton en haut à droite de votre écran , qui vous permettra d'ajuster l'écran pour facilité vos recherches.   Click to listen highlighted text! Welcome to ASSOCIATION SJKB. Le site officiel de la Lutte contre la cécité. Ce site bénéficie de laudio description pour faciliter laccès aux informations. Pour activer loption il vous suffit de sélectionner un texte en double clic, puis sélectionnez le contenu. Cliquez ensuite sur le bouton de laudio description pour lancer la lecture. Vous pouvez également activer loption accessibilité par le bouton en haut à droite de votre écran , qui vous permettra dajuster lécran pour facilité vos recherches.

Comme un loup en cage par Sébastien Joachim

Comme un loup en cage, par Sébastien Joachim

 

Comme un loup en cage, par Sébastien Joachim

 

Comme un loup en cage, par Sébastien Joachim

Extrait du livre « Une cécité à pas de loup »

 

Sébastien a aujourd’hui 40 ans et il est très actif dans le milieu du handicap. Il fait de son mieux pour sensibiliser, changer les choses avec ses petits moyens. En quelques mots, il a transformé sa différence en une force, mais cela n’a pas été simple. Comme beaucoup, il a commencé par être paralysé par le poids du handicap, par en souffrir, avant de trouver sa propre voie :

 

Comme un loup en cage
Portrait de Sébastien Joachim à 32 ans, par Thomas Lemarignier

Allongé dans mon lit, je ferme les yeux sur une image ternie et noircie de son visage. L’image d’un cliché polaroïd, dont le temps a effacé l’éclat. Pour moi, la nuit vient avant l’heure, lentement, mais bien trop tôt. Tout s’assombrit à mesure que la lumière, les couleurs et les formes s’évanouissent. Je m’appelle Sébastien, j’ai trente-huit ans et je deviens aveugle.

 

Comme un loup en cage
Portrait de Sébastien Joachim, par Jonathan Exposito – Représentation de la cécité

 

Au matin, j’ouvre les yeux. C’est comme regarder à travers le trou de serrure d’une porte noire. Et au-delà de cette lourde porte, il y a encore un buisson, derrière lequel je dois m’efforcer de distinguer ses traits. Encore quelques années et je n’aurai plus cette chance, si ténue soit-elle à ce jour.

 

Lorsque je m’éveille, elle est à mes côtés. Elle, qui a su m’éclairer de son sourire, de son rire et de sa lumière. Elle est mon soleil, et c’est à peine si je distingue son ombre.

 

Il y a une chose que j’aime, en dehors de la voir s’illuminer d’un sourire. C’est de m’éveiller le matin, et de la regarder dormir paisiblement près de moi,  le bout du nez dépassant à peine de la couette. Je l’effleure alors de mes lèvres.

 

Je ne demande pas grand-chose. Mais j’aimerais pouvoir la contempler encore et encore. Et je voudrais puiser mes forces dans ses yeux et ne plus avoir à refermer les miens sur ses traits envolés.

 

Extrait du livre "Une cécité àpas de loup"
Portraits de Jimena & Sébastien, par Naofal

 

Reposant de nouveau la tête sur l´oreiller, je me dis qu’il y a de bien pires injustices, des souffrances bien plus grandes.  Je le sais.  Pourtant j’éprouve encore de la rancœur à l’encontre de la vie. Car elle me vole peu à peu ce que j’ai de plus précieux… Impossible donc,  de lui être reconnaissant, face aux épreuves qu’elle m´impose. Comment le pourrais-je ?

 

J’ai trop longtemps traîné une sourde colère. Et il m’a fallu près de quatre décennies pour l’apaiser, pour être finalement en paix avec moi-même. Lorsque le temps inexorable et le néant s’emparent lentement de tout ce qui vous entoure, leurs forces s’allient pour torturer l’esprit. Et celui-ci, doué du désir intense de survivre à l’inéluctable,  n’a de cesse de se révolter. Il se soulève sous les assauts répétés de cette peur primale et oppressante. Puis il se meut en une rage éruptive et bouillonnante, capable de tout consumer, de tout anéantir.

 

Tel un loup en cage dont l’espace s’amenuise peu à peu, affolé par la nuit en marche, il hurle son désespoir à la mort. Puis ne pouvant finalement plus éviter de regarder ses pires démons en face, la bête finit par flirter avec la folie.

 

Comme un loup en cage extrait du livre témoignage "Une cécité à pas de loup"
Portrait de Sébastien Joachim avec le logo SJKB, par Robin Thurel

 

Il m’a fallu des trésors de ressources pour me relever et reprendre le dessus. Et si depuis tout jeune, je m’étais préparé physiquement et mentalement à me battre, à rendre coup pour coup, sans savoir pourquoi, ni contre qui, à  cet instant de paroxysme, j’ai su. J’ai su que la meilleure réponse à tout cela était désormais d’avancer avec force et détermination à travers cette Ombre devenue si intime. J’allais dès lors partir à la recherche de la lumière, afin de donner  un sens nouveau à mes douleurs.

 

Photo expo audio-photo "De l´Ombre à la Lumière"
Photo de Sébastien Joachim en tenue de Muay Thaï avec sa canne blanche, par Robin Thurel

Aujourd’hui  l’animal en moi rasséréné, demeure un formidable moteur. Il me permet de me rendre au-delà de la pénombre, d’être heureux et d’espérer. Et je fais le vœu d’avoir la force d’aller  toujours plus loin pour d’autres, au travers de notre association : le SJKB. Afin qu’un jour, ce médecin ouvre nos yeux sur les beautés simples de la vie.

 

Comme un loup en cage
Photo portrait par Thomas Lemarignier

 

Retrouvez « Comme un loup en cage » interprété par Jean-Pierre Michael :

 

 

À voir aussi :

 

Presse Sébastien Joachim

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =


Abonnez

Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
YouTube
Aller au contenu principal Click to listen highlighted text!